Accueil

page-daccueil-ou-programme

Université du Québec à Montréal
Université du Québec à Trois-Rivières

Ludwig Wittgenstein (1889-1951) est un des philosophes les plus importants du 20e siècle, ses idées ayant été entre autres au centre des débats qui ont dominé l’agenda de la philosophie « analytique » durant la majeure partie de ce siècle. On a longtemps découpé sa philosophie en deux grandes périodes, autour de ce que l’on percevait comme ses deux œuvres principales, soit une « première philosophie », dont l’œuvre principale est le Tractatus logico-philosophicus (1921), et une « deuxième philosophie », dont l’œuvre principale sont les Recherches philosophiques (1953), le grand problème d’interprétation étant d’expliquer le passage de l’une à l’autre. Mais une approche plus fine des textes s’est progressivement mise en place qui insiste aujourd’hui sur l’originalité propre aux écrits de la période intermédiaire entre ces deux philosophies ou encore pour les écrits plus tardifs.

Les spécialistes qui prendront part au colloque veulent, dans le même esprit, jeter les bases d’une nouvelle approche de la première philosophie de Wittgenstein. En effet, les Carnets 1914-1916 en sont certes une des pièces maîtresse, mais ils ont été utilisés surtout pour confirmer telle ou telle interprétation du Tractatus, conçu comme terminus de cette première phase. Ils n’ont donc jamais été véritablement étudiés pour en cerner la pluralité des thèses qu’ils contiennent, y compris celles qui ne furent pas reprises dans le Tractatus, mais qui peuvent avoir leur propre intérêt. Le but de ce colloque est donc de réhabiliter l’étude des Carnets 1914-1916 (et des autres écrits de cette toute première période s’échelonnant de 1911 à la rédaction du Tractatus en 1917), afin d’en faire ressortir par une étude systématique, dont les participants poseront les jalons, l’ensemble des thèses qui ont un intérêt pour la compréhension de l’histoire de la philosophie analytique, ou encore dans le cadre de débats actuels, par exemple en métaphysique.

Conférenciers invités

Guido Bonino (Università degli Studi di Torino)
Gabriel Citron (University of Toronto)
Pasquale Frascolla (Università degli Studi della Basilicata, Potenza)
Sébastien Gandon (Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand)
Fraser MacBride (University of Manchester)
Kevin Mulligan (Université de Genève)
Ian Proops (University of Texas at Austin)
Lynette Reid (Dalhousie University)
Janyne Sattler (Universidade Federal de Santa Catarina)
Genia Schönbaumsfeld (University of Southampton)
Peter Sullivan (University of Stirling)
Peter Simons (Trinity College, Dublin)
José Zalabardo (University College, London)

Organisateurs

Mathieu Marion (UQAM)
marion.mathieu@uqam.ca

Jimmy Plourde (UQTR)
jimmy.plourde@uqtr.ca

Publicités